Archives

Courlans

L’installation photovoltaïque se situe sur la toiture d’un manège au centre équestre « La Jument Verte », à Courlans. Originalement installée en 2011, la centrale a été reprise par Jurascic en juin 2017 et appartient désormais à des citoyens de notre territoire, contribuant à une économie locale et solidaire.

Chamole

Histoire

En 2007, le maire de Chamole (39) reçoit la visite d’un « développeur » de projets éoliens. « Des éoliennes à Chamole, pourquoi pas ? mais on veut être impliqués » dit-il. Fin 2017, le parc de six éoliennes commence à produire. L’une d’elle est « citoyenne ». Autour de la commune, de l’association « Vents du Grimont » et de tous ceux qui ont participé à l’aventure, des centaines de citoyens se rassemblent, avec fierté.

 Dès 2016, plus de 40 Clubs d’Investissement dans les Énergies Renouvelables Citoyennes (CIERC) se sont créés sur le territoire et alentours. Chaque Club devient actionnaire de la coopérative citoyenne Jurascic. Il apporte les fonds collectés – et rémunérés – à Jurascic qui investit, avec ses partenaires, dans la société détenant l’éolienne. Plus de 600 citoyens ont investi pour un montant total de 600 000€. Le parc éolien de Chamole comprend six éoliennes. L’une d’entre elles est « citoyenne ». L’éolienne citoyenne appartient à cinq actionnaires :

  • La Commune de Chamole,
  • La Société́ d’Économie Mixte Énergies Renouvelables Citoyenne (SEM EnR C),
  • JURASCIC Energies Renouvelables Citoyennes,
  • ERCISOL, Énergies Renouvelables Citoyennes et Solidaires,
  • Energie Partagée Investissement.
Environnement

La législation française est très stricte sur l’impact environnemental. Le Préfet prend l’Arrêté d’autorisation sur la base d’études environnementales approfondies et après Enquête Publique. Il impose des mesures aux intervenants, depuis la préparation des chemins d’accès jusqu’au stade de l’exploitation.

  • Avant le projet, un état des lieux des paysages est réalisé. Des photomontages simulent l’implantation des éoliennes selon des cônes de vue spécifiques, pour présenter l’insertion dans le paysage local. Un contrôle des photomontages est réalisé après construction.
  • Un système de protection des oiseaux et des chauves-souris est installé. Il peut conduire à la mise à l’arrêt momentanée de l’éolienne. Un comptage sur site de la mortalité est réalisé périodiquement.
  • Des mesures de bruits sont réalisées – et analysées – dans le village et alentours, de jour et de nuit, sur des périodes de temps suffisantes pour tester tous les cas de vent et vérifier la conformité avec les prévisions. L’éolienne la plus proche d’une habitation est à 950 mètres, la distance légale minimum étant de 500 mètres.
Economie

Le coût de l’éolienne est de 5 millions d’euros « tout compris », avec études, chemins, raccordements, etc. Environ 20% des travaux reviennent aux entreprises locales. Les copropriétaires ont apporté 650 000€ en fonds propres. La Banque a prêté le reste. Un schéma classique dans le secteur. Avec un investissement de 2 500 €, on produit donc l’électricité nécessaire aux besoins d’un ménage durant 25 ans (hors chauffage électrique). 100€ par an !